Comment protéger vos biens contre le vol et le vandalisme ?

Protéger vos biens contre le vol et le vandalisme

Loin de régresser, le taux de vandalisme et de cambriolage ne cesse d’augmenter. Pour la sécurité de vos biens, il est donc essentiel de vous prémunir contre ces fléaux à travers différents systèmes et dispositifs de protection. Pour cela, les professionnels de la sécurisation vous proposent des équipements anti-vandales qui vont du simple détecteur de fumée au détecteur de présence. Pour choisir celui qui vous convient le mieux, vous devez avant tout cerner ces deux concepts.

Définition des concepts

Le vandalisme est une effraction sur un bien public ou privé dans le but principal de le détruire. Il peut être « autonome ». C’est-à-dire qu’il est fait sans intention de vol. Dans ce cas, le vandale s’attaque à vos biens meubles ou immeubles avec l’intention de les endommager. Quant au vol, il se définit comme la soustraction frauduleuse du bien d’autrui. Il peut être fait avec ou sans effraction.

Pour vous prémunir contre ses dommages, vous devez protéger efficacement vos biens. Vous pouvez choisir librement votre propre système de détection d’effraction. Toutefois, il est recommandé de faire recours à un professionnel qui évaluera les risques et vous conseillera efficacement.

Quel est le dispositif anti-vandale le plus efficace ?

Pour déterminer quel est l’équipement anti-effraction le plus efficace, vous devez avant tout évaluer les différents risques. Ceux-ci peuvent être liés aussi bien au site, à l’environnement ou à l’homme.

Si votre habitation ou votre entreprise est située dans une zone isolée par exemple, un portillon anti-vandale pourrait se révéler très efficace. Ce dispositif de protection mécanique a pour rôle principal de contrôler le flux de visiteurs et de retarder l’infraction.

Cependant, un dispositif de sécurité mécanique n’est pas suffisant pour protéger vos biens du vol ou du vandalisme. En effet, une fois cet obstacle franchi, l’intrus peut s’attaquer directement à vos serrures. Il est donc recommandé d’y associer une protection électronique. Ainsi, un système de détection d’effraction ou d’intrusion serait le bienvenue.

En outre, un vol peut se produire sans aucune infraction. Dans ce cas, il peut s’agir d’un visiteur, d’un intrus qui s’est laissé enfermer dans les locaux ou entré avec de fausses clés. Ici, un détecteur de mouvement ou un détecteur de présence a toute son utilité.

Vous pouvez également y ajouter un système de vidéosurveillance. Cette dernière précaution vous permettra de surveiller à distance les mouvements dans votre entreprise ou dans votre maison. Vous pourrez ainsi avertir la police ou les agents de sécurité en cas d’intrusion. Pour optimiser le niveau de sécurité, un système d’alarme est aussi recommandé.

En somme, il n’existe pas de dispositif anti-effraction infaillible. Conséquemment, pour maximiser la sécurisation de vos biens, il est préférable de combiner plusieurs moyens de protection.

Assurance contre le vol et le vandalisme

Même si vous possédez les meilleurs dispositifs anti-vandales, une assurance contre le vol et le vandalisme est indispensable. En général, ce type de garantie est inclus dans votre assurance habitation. Cependant, vous devez savoir que la couverture varie en fonction du type de l’effraction.

En cas de vandalisme, l’effraction sera traitée différemment si l’acte a été commis dans l’unique but de détruire ou s’il est accompagné de vol. Dans ce dernier cas, si vous êtes couvert par une garantie vol, vous serez également dédommagé pour le vandalisme. Mais dans le cas contraire, la garantie vandalisme est obligatoire pour espérer bénéficier d’un dédommagement par l’assureur.

Sachez cependant que les assureurs sont très stricts en ce qui concerne les mesures de sécurité prises pour protéger le bien. Par exemple, pour garantir votre habitation contre un incendie, vous devez disposer d’un détecteur de fumée. Pour une entreprise ou un commerce, certaines compagnies d’assurances peuvent exiger un détecteur d’intrusion.

En conclusion, pour protéger vos biens contre le vandalisme et le vol, vous devez en premier lieu évaluer les différents risques. Vous devez ensuite veiller à choisir le meilleur système de sécurité pour leur sécurisation. Étant donné qu’aucun système de détection d’effraction n’est infaillible, il est préférable d’opter pour un tripode (mécanique, électronique, et vidéosurveillance). Enfin, vous devez penser à inclure ces dommages dans votre contrat d’assurance habitation afin de pouvoir bénéficier d’une indemnisation.

Qu’est-ce que la protection rapprochée ?
Quel type de coffre fort choisir ?